Nous prenons acte du choix du MR ucclois de s’allier avec le FDF et le cdH et de constituer ainsi une majorité conservatrice, probablement la plus conservatrice de la Région.

Le cdH, pourtant grand perdant à Uccle, avec 8,8 % des voix et à peine 3 sièges fait ainsi l’appoint.

Nous regrettons vivement que M. De Decker n’ait pas pris la peine de contacter Ecolo-Groen, l’autre vainqueur du scrutin ucclois. Ecolo-Groen a en effet été soutenu dimanche par 16,7 % des électeurs ucclois (soit une hausse de près de 3 %) et a obtenu 7 sièges (+ 1). Comme nous l’avons répété, nous étions prêts à prendre nos responsabilités.

Notre déception est d’autant plus grande qu’Uccle a besoin d’idées nouvelles pour relever les défis importants auxquels elle est confrontée, notamment en matière de mobilité, d’environnement, de lutte contre les inondations et de logement.

Le groupe Ecolo-Groen, plus que jamais deuxième force politique à Uccle, mènera, comme il l’a toujours fait, une opposition critique, vigilante mais constructive.

Pour la locale Ecolo d’Uccle,

Olivier Arendt et Thibaud Wyngaard

Co-secrétaires politiques

%d blogueurs aiment cette page :