Monsieur le Bourgmestre,
Mesdames et Messieurs les Echevins,

Concerne : gare de Calevoet – suite (interpellation)

Lors du dernier conseil communal, j’ai évoqué l’état lamentable de la gare de Calevoet lié à la progressive dégradation du lieu ainsi que l’impossibilité pour les navetteurs d’utiliser sa salle d’attente.

Les projets liés au développement du RER, (qui est tout, sauf un plan pour améliorer la mobilité intra bruxelloise !) amèneront les trains de la ligne 124, venant de Nivelles à ne plus pouvoir emprunter la jonction Nord-Midi. Ainsi, les navetteurs du Brabant wallon et flamand, ceux de notre commune et de Forest ne pourront plus débarquer dans les 5 gares du Pentagone bruxellois, comme ils le font de longue date. Ils devront débarquer gare de l’Ouest à Molenbeek. Bien évidemment ces usagers y compris les centaines de navetteurs quotidiens de Calevoet et Stalle n’ont pas été concertés ! Il est impératif que les dirigeants politiques prennent enfin conscience de l’importance des gares bruxelloises et défendent leur avenir. Celles-ci ne sont pas que des opportunités pour les navetteurs wallons et flamands ; elles participent aussi aux déplacements des Bruxellois. Et d’ailleurs, les liaisons entre les nombreuses gares de la capitale (parfois totalement sous-utilisées) peuvent et à peu de frais résoudre les soucis de mobilité dans la Région ; cela s’appelle le R.E.B. A toute fin utile, je rappellerai que notre conseil a voté, il y a quelques mois, à l’unanimité et à l’initiative de notre groupe, une motion pour soutenir ce projet. Pourtant (et même la SNCB le reconnait !) Calevoet offre de très intéressantes possibilités d’intermobilité : 3 lignes STIB + noctis, 3 lignes pour De Lijn, et 1 pour le TEC. De plus, un parc pour les vélos, récemment aménagé et un parking pour les voitures y sont disponibles. La SNCB justifie le déplacement vers la gare de l’Ouest par l’encombrement de la jonction Nord-Midi. Pour information, ce sont principalement les trains venant de Flandre qui y occupent les rails. Ce projet funeste peut encore être revu car il existe une possibilité pour les usagers de la ligne 124, de pouvoir débarquer gare du Midi, au quai terminus n°22 bien trop peu utilisé. Cette solution au sein d’une gare ferroviaire située au cœur de Bruxelles permettrait de maintenir les déplacements actuels tout en préservant l’importance de nos gares uccloises. Les récents et les futurs projets immobiliers notamment aux alentours de la gare de Calevoet ont amené et amèneront de nombreux nouveaux habitants qui sont et seront des utilisateurs du rail. C’est dire l’importance stratégique du rail pour les déplacements.

J’invite donc notre Collège des Bourgmestre et Echevins à contacter les responsables des communes brabançonnes et bruxelloises concernées afin qu’ensemble, ils fassent pression sur les gestionnaires du rail pour maintenir le passage par la jonction Nord-Midi ou au minimum pour que les trains de la ligne 124 puissent continuer à arriver gare du Midi, via le quai 22.

En vous remerciant pour votre écoute et pour le suivi que vous lui apporterez,

Pour le groupe Ecolo,
Pierrot Desmet

Plus d’info :
Une autre interpellation sur le même sujet a été mise à l’agenda du conseil communal du 11 septembre 2014.

www.uccle.be
Le PV du conseil communal n’a pas encore été publié.

%d blogueurs aiment cette page :