Monsieur le Bourgmestre,
Mesdames et Messieurs les Echevins,

Concerne : gare de Calevoet (interpellation)

Les responsables de notre société nationale du chemin de fer public belge, la SNCB, ont supprimé totalement la présence d’employés aux guichets de la gare de Calevoet, voilà environ deux ans. Pour tous ceux qui se demandent quel est l’impact de cette décision, je les invite à se rendre sur place et à constater visuellement, l’état de détérioration avancé du site. C’est tout simplement honteux, et je pèse mes mots ! Il me sera peut-être répondu que la SNCB et ses gares uccloises ne dépendent pas du pouvoir communal (Ô subtile déliquescence version belge des responsabilités!) mais et c’est là que j’en viens à mon propos essentiel, voilà maintenant plus de 12 mois que la salle d’attente de cette gare est fermée aux usagers, contrairement aux dispositions qui avaient été adoptées antérieurement. Pour quelles raisons ? : actes de vandalisme. Renseignements pris, il s’avère que la salle a effectivement été « squattée » et que quelques détériorations mineures y ont été commises. Pourtant, un dispositif a été installé par les services de la SNCB pour en sécuriser l’accès! Malgré cela, cette salle est inutilisable et inutilisée, depuis plus d’un an, alors qu’elle devrait permettre aux navetteurs d’y attendre leur train, à l’abri des intempéries… Tout comme moi, au sein de notre assemblée communale, plusieurs conseillers se sont déjà déclarés soucieux du devenir de cette gare, notamment en organisant une pétition lors des dernières élections communales. J’invite donc notre Collège des Bourgmestre et Echevins à faire pression auprès des responsables du Service Public des Chemins de fer belges pour que cette salle d’attente puisse, à nouveau et au plus vite, accueillir les voyageurs (et bien évidemment avant le début de cet hiver !).

Afin de ne pas alourdir cette interpellation, j’évoquerai, lors du prochain conseil communal, d’autres problématiques liées à cette gare, particulièrement utilisée, entre autre, par les Ucclois. Je terminerai cette interpellation par une réflexion plus globale qui s’adresse plus spécifiquement aux « partisans du tout à la voiture » : la promotion et la défense du transport en commun public est la seule solution pour permettre le maintien des déplacements individuels, notamment en voiture. Autrement dit, imaginez la situation inextricable si tous les utilisateurs des transports en commun devaient se déplacer en voiture individuelle !
En vous remerciant pour votre écoute et pour le suivi que vous lui apporterez,

Pour le groupe Ecolo,
Pierrot Desmet

Plus d’info :
Une autre interpellation sur le même sujet a été mise à l’agenda du conseil communal du 2 octobre 2014.

www.uccle.be
Le PV du conseil communal n’a pas encore été publié.

%d blogueurs aiment cette page :