À l’occasion de la 17e édition de son action Saint-Valentrain, Ecolo Uccle réaffirme l’intérêt porté aux usagers du rail et sa volonté de prouver que des alternatives sont possibles.

L’année écoulée a été particulièrement éprouvante pour les usagers des transports en commun. Ils font les frais au quotidien du mépris du Gouvernement fédéral pour la SNCB, ses travailleurs et ses voyageurs. De quoi perdre confiance et l’envie même de se déplacer avec notre principal partenaire de mobilité.

Entre les fermetures de guichets et de salles d’attente, le manque de ponctualité et le retard des travaux du RER en Wallonie, la SNCB est clairement l’otage du manque de vision et de cohérence de ses Ministres de tutelle et des politiques d’austérité du Gouvernement fédéral ces dernières années.

La Saint-Valentrain est aussi l’occasion de souligner les enjeux locaux de la mobilité à Uccle et les propositions de la locale de votre commune.

Un faux journal et un chocolat pour les navetteurs

Nous sommes donc présents ce mardi 14 février le matin (7h à 9h) et en fin d’après-midi (16h30 – 18h) pour remercier les navetteurs qui voyagent en train, dans les gares suivantes :

  • Uccle Calevoet : matin et fin d’après-midi
  • Uccle Saint-Job : matin et fin d’après-midi
  • Uccle Vivier d’Oie : matin et fin d’après-midi
  • Linkebeek : matin et fin d’après-midi
%d blogueurs aiment cette page :