Pour une véritable politique de mobilité à Uccle

Comme tant d’Ucclois.es, les problèmes de mobilité vous préoccupent. Vous y êtes confronté.e tous les jours. Les routes sont plus embouteillées d’année en année. Face à cela, il n’y pas assez de transports en commun. Et la place accordée par la commune à la mobilité douce (vélo et marche à pied) reste encore trop souvent accessoire.

Les constats et priorités d’Ecolo Uccle

La qualité de vie à Uccle se détériore sans cesse en raison du manque d’initiative et de vision globale de la commune en matière de mobilité. Les priorités d’Ecolo Uccle en matière de mobilité se placent à un double niveau :

  • au niveau local :
    • comment faciliter vos déplacements comme habitant(e) d’Uccle – et ceux de vos proches, vos enfants par exemple – dans votre quartier, votre commune, vers les écoles ou les commerces ?
    • comment préserver la qualité de vie dans notre commune face aux problèmes de mobilité et aux nuisances toujours plus importantes (pollution de l’air, bruit, vitesse excessive, trafic de transit…)
  • au niveau régional :
    • comment assurer les Ucclois(es) d’une desserte optimale de leur commune notamment par les réseaux de transports en commun, avec les communes voisines comme avec le reste de la Région, voire au-delà ?

Nos propositions pour tous les modes de mobilité

Se déplacer en transport en commun à Uccle

Tout.e Ucclois.e usager.ère des transports en commun le sait : notre commune est mal, ou en tout cas inégalement, desservie par le réseau de la STIB.

Ecolo Uccle plaide pour :

Se déplacer à vélo ou à pied à Uccle

La mobilité douce est particulièrement adaptée dans le contexte urbain. Uccle reste cependant très en retrait quand il s’agit de soutenir la pratique de la marche à pied ou du vélo. Les piétons et les cyclistes, de tous les sexes et âges, méritent qu’on place la priorité sur leurs déplacements, pour les faciliter et les sécuriser.

Ecolo Uccle revendique :

  • des trottoirs sécurisés et praticables pour tou(te)s, notamment les PMR (handicapés, personnes âgées) et les familles avec enfants (poussettes…),
  • plus de pistes cyclables (avenue Churchill par exemple) et mieux dessinées,
  • des itinéraires vélo alternatifs (dans le parc Wolvendael  par exemple) et un marquage quand une piste cyclable n’est pas possible,
  • des arceaux pour garer son vélo en sécurité en déplacement,
  • des box vélos pour ranger son vélo quand on n’a pas la place chez soi,
  • une signalisation encourageant les déplacements à pied ou à vélo,
  • des campagnes de marquage des vélo et d’assistance aux cyclistes comme aux piétons.

Se déplacer en voiture à Uccle

Ecolo Uccle milite pour une place adéquate de l’automobile dans l’espace public, en équilibre avec tous les autres moyens de déplacement.

Ecolo Uccle plaide pour :

  • réduire le trafic de transit et la vitesse des automobilistes,
  • organiser le passage des poids lourds, trop souvent inadaptés à nos voiries,
  • faciliter le partage de voitures,
  • encourager les initiatives de covoiturage.