Notre résumé du Conseil communal du 23/05/19

Le Conseil a débuté avec une interpellation citoyenne portant sur le futur du local de l’unité scout 101ème Longchamps. Le groupe Ecolo a rappelé l’importance des mouvements de jeunesse. Ceux-ci jouent un rôle primordial de cohésion sociale ainsi que de formation de nos jeunes citoyen.ne.s. Le Collège a rassuré l’unité, leur cas n’est d’ailleurs malheureusement pas unique.

Le projet de réaménagement des espaces publics proches de la gare de Calevoet avance, une convention avec la région a été approuvée.

Le règlement du Conseil Consultatif Communal des Modes Actifs a été approuvé ! On ne peut que se réjouir de la création d’un tel conseil, et ce à deux titres : d’abord pour le principe participatif reconnaissant de la sorte la valeur des avis et de la connaissance de terrain des citoyens sur le sujet. Principe participatif qui s’inscrit dans la ligne de la DPG. Ensuite pour le sujet de fond, sujet important sur le plan de la santé, de l’environnement, du bien vivre et se déplacer ensemble.  Cette matière en sortira à coup sûr grandie et nourrie. Le groupe Écolo soutient donc complètement la mise en place de ce conseil consultatif proposé par le Collège et plus particulièrement par M. l’échevin Wyngaard.

Un autre projet qui nous tient à cœur passe une nouvelle étape. Il s’agit de Végétalisation de l’ouvrage de la SBGE dans le lit du Verrewinkelbeek. Ceux-ci sont soutenus par des fonds régionaux dans le cadre d’un accord transactionnel avec la SBGE.

Les inscriptions dans les écoles communales fondamentales et primaires de l’enseignement ordinaire seront maintenant possibles via le portail Irisbox. Nous pensons que ce système sera plus égalitaire et pourra remédier à un certain nombre de problèmes du système d’inscription actuel (comme celui des doubles inscriptions). De plus, le personnel communal et du CPAS sera dorénavant prioritaire tout comme le corps enseignant communal. Ce règlement doit entrer en vigueur au 1er septembre 2019.

Le Conseil a approuvé que notre commune signe la charte “Un service citoyen pour tous les jeunes”. Le groupe Ecolo soutient évidemment cette charte, car comme elle le mentionne, « le Service Citoyen transmet aux jeunes l’envie de vivre en société et de participer à sa construction » tout en ouvrant leur horizon.

Les comptes de l’ASBL Service Ucclois Troisième Âge ont été approuvés. Pour rappel, l’administratrice déléguée de cette ASBL est ÉCOLO et nous espérons bien y apporter notre touche notamment en ce qui concerne la démocratisation de certaines de ces activités.

Notre échevin des séniors a confirmé la volonté du collège de mettre en place un conseil consultatif des ainés. Il s’agit d’un point que nous portons depuis longtemps. Il avait notamment été porté lors de la mandature précédente par le doyen de nos conseillers Serge Minet alors que nous étions dans l’opposition

Nous nous sommes inquiétés du revêtement glissant de certains passages piétons réalisés à la place Saint-Job. Ceux-ci ont été réalisés par la STIB qui utilise une technique différente afin de pouvoir espacer davantage les interventions d’entretien. Pour les passages piétons que la commune gère, elle a recourt au principe de la peinture appliquée sur l’asphalte, procédé moins coûteux, moins glissant mais nécessitant davantage de suivi d’entretien.

La toute nouvelle piste cyclable de l’avenue Winston Churchill fut aussi au menu des échanges. Notre groupe s’est réjoui de cette mise en œuvre et de l’amélioration des déplacements cyclistes qu’elle procure sur cet axe. De même, nous avons, à la demande du groupe DéFI, à nouveau discuté de la nouvelle ligne de bus 37 du fait des places de parking qu’elle supprime. Notre groupe maintient, bien entendu, sa position. La hauteur de l’enjeu climatique et de mobilité nécessite quelques réarrangements de l’espace public qui, nous en sommes convaincus, bénéficieront, dès demain, à un plus grand nombre.

L’opposition a déposé une motion ayant pour objet d’inviter les membres du Collège des bourgmestre et échevin.e.s ainsi que le ou la président.e du CPAS de ne pas cumuler cette fonction avec celle de parlementaire. Le décumul est un combat de longue date des écologistes, nous y sommes depuis toujours favorables, notre position est très claire.

Le menu très chargé de notre assemblée a aussi débouché sur des échanges questionnant l’usage qu’il y a à faire du droit, bien légitime, d’interpellation et de dépôt de questions orales et de ses modalités. S’il est normal que les conseilleurs interrogent et interpellent, il est aussi nécessaire, pour qu’ils aient les réponses à leurs questions, que le personnel communal consacre leur énergie et temps de travail pour fournir à l’échevin interpellé les informations utiles et précises à transmettre aux conseillers. Il n’est donc pas inutile, pour les conseillers, d’user de ce droit avec discernement et souci du respect de l’esprit de la règle lorsqu’ils communiquent leurs interpellations ou questions.

L’ensemble des points discutés est disponible sur Uccle – Le conseil communal.