texte original : brochure ECOLO DECOUVERTE – A la rencontre d’ecolo et de ses militants, 2010

Ecolo, des pratiques et une structure internes alliant démocratie et bonne gouvernance

“ECOLO a voulu, dès le début, se doter d’une structure et de pratiques internes à l’image de ses propositions pour la gestion de la société. Il s’est appliqué des règles éthiques strictes en matière de rémunération, de cumul des mandats, de concentration de pouvoir et d’association étroite des membres aux décisions à prendre par exemple.”

Une démocratie réelle et participative

“Au sein d’ECOLO, les membres peuvent participer et décider. Ils sont les acteurs de la décision, prise après consultation et débat. Toutes les assemblées sont ouvertes, tout comme les commissions. Cette ouverture garantit une transparence et un contrôle, par les membres, des activités du mouvement. Alors que certains choix – les plus importants – sont posés selon les règles de la démocratie directe (un membre présent, une voix), comme lors des Assemblées générales, d’autres sont effectués par des représentants désignés par ces mêmes membres car il n’est pas toujours possible dans une grande organisation que tout le monde débatte de tout et décide de tout, tout le temps. La démocratie représentative passe par les secrétariats locaux, régionaux et fédéraux, élus par les membres, tout comme les délégués qui les représentent au Conseil de Fédération.”

Fédéralisme et autonomie

“Les notions de fédéralisme et d’autonomie guident la construction d’ECOLO depuis ses débuts. Les Locales, les Régionales et les Coordinations provinciales décident elles-mêmes de leur mode de fonctionnement, de financement et des actions qu’elles mènent. Cette autonomie trouve sa limite dans la nécessaire cohésion qu’implique l’appartenance à un seul mouvement, qui poursuit des objectifs partagés et possède des valeurs communes. Ceci n’est possible que par une concertation permanente entre toutes ces instances et des processus de co-décision.”

Autrement

“Limitation des mandats et de leur durée, financement clair, refus du clientélisme et des nominations partisanes, lieux de débats ouverts… Autant de moyens pour Faire de la politique autrement, slogan né au début d’ECOLO, complété en 1999 par Gouverner autrement.”

 

Petit lexique de qui fait quoi au sein du parti

MEMBRES

“Le membre présent participe directement à la décision par son droit de vote lors des Assemblées locales, régionales et provinciales correspondant à son lieu de vie et lors des Assemblées générales (démocratie directe). Le membre peut participer à toutes commission thématique qui l’intéresse et y amener expertise et positions à travailler. Il peut aussi assister au Conseil de Fédération ou au Bureau politique.”

GROUPE LOCAL ou « LOCALE »

“La Locale fédère les membres d’une même commune. Elle est autonome à son niveau et mène l’action politique sur ce territoire.”

GROUPE REGIONAL OU « REGIONALE» ET COODINATIONS PROVINCIALES

“La Régionale fédère les membres d’un arrondissement électoral. Elle est autonome à son niveau et mène l’action politique sur ce territoire. Elle se choisit des représentants au Conseil de Fédération (démocratie représentative). Les Coordinations provinciales coordonnent l’action politique sur l’espace territorial des provinces.”

ASSEMBLEE GENERALE (AG)

“L’Assemblée générale est l’instance décisionnelle suprême d’ECOLO. Composée de l’ensemble des membres présents, elle élabore les objectifs et les options fondamentales du parti, élit les co-présidents et le Comité d’arbitrage et désigne les candidats sur les listes pour le Sénat et l’Europe et les Ministres à proposer.”

CONSEIL DE FEDERAION (CF)

“Le Conseil de Fédération est l’organe politique d’ECOLO. Il assume la responsabilité politique entre deux AG. Les Régionales s’y fédèrent en y désignant leurs représentants. Outre sa responsabilité politique, le Conseil de Fédération gère la « maison ECOLO » et est un lieu d’ajustement entre toutes les composantes du parti. C’est pourquoi des délégués des groupes parlementaires et des délégués cooptés font également partie de cette instance. Le CF se choisit un Bureau.”

COMMISSIONS

“Les commissions sont des lieux de dialogue, de réflexion et de production politique (actions, propositions pour le programme, publications) à soumettre au parti sur un thème particulier.”

SECRETARIAT FEDERAL (SF)

“Le secrétariat fédéral, exécutif d’ECOLO, assure la direction politique d’ECOLO. Il est composé de 2 co-présidents, un homme et une femme, l’un bruxellois, l’autre wallon, tous deux élus par l’AG. Ils soumettent au CF un Administrateur général chargé sous leur responsabilité de la gestion interne du parti.”

BUREAU POLITIQUE (BP)

“Le Bureau politique permet aux co-présidents de procéder chaque semaine à une large consultation sur les questions politiques les plus importantes et ainsi d’augmenter la cohérence de l’action politique.”

COMITE D’ARBITRAGE

“Le Comité d’arbitrage, élu par l’AG est l’organe « judiciaire » d’ECOLO. Il tranche les litiges entre des instances ou entre des membres et des instances.”